Consultez les horaires du magasin en cliquant ici :  FUJI SPORT PERPIGNAN

L'ARNIS c'est quoi ?

Arnis

 Arnis Koredas Obra Mano : art martial de combat Philippin. Arnis est dérivé du mot Espagnol "Arnes" qui veut dire "Armure défensive". Koredas, mot qui signifie "mélanger". Obra, qui veut dire "travail" et Mano, qui veut dire "main". A l'origine, les Philippins utilisaient différents types de sabres, mais comme c'est aujourd'hui une arme très dangereuse, on l'a remplacée par le bâton. Dans l'Arnis Korédas le bâton court doit être sensiblement de la même longueur que l'avant bras du pratiquant (Eskrimador) entre 50 et 53cm. Les pratiquants de Kali Arnis Eskrima s'entraînent avec un bâton de 70cm.

L'Arnis Korédas Obra Mano est un art martial traditionnel Philippin, dont le grand Maître était Andres Gomban, originaire de Cébu, et décédé en 1999 à l'âge de 98 ans. Certes, Andres Gomban n'a jamais souhaité révéler son art au grand public, et cela était dû non seulement à son désir de discrétion, mais aussi afin de préserver son art dans son état originel. Néanmoins aux yeux des autres Eskrimadors (pratiquants d'Eskrima) il reste la référence même en ce qui concerne les arts martiaux Philippins, et leur originalité. Il possédait l'enseignement de plusieurs générations, dont celle de la fameuse famille Lapulapu qui maîtrisait pas moins de 37 systèmes d'eskrima différents. Aujourd'hui son seul représentant actuel pour l'europe, est le Maître Oliver Bersabal. Né aux Philippines, Maître Oliver Bersabal commença la pratique des arts martiaux Philippins dès l'âge de 8 ans. Son maître Andres Gomban lui enseigna durant de nombreuses années les différents aspects et éléments clés de plusieurs écoles d'Arnis Eskrima et qui composent les 37 systèmes de l'Arnis Korédas Obra Mano. Oliver Bersabal devenu navigateur, débarque en 1995 à Marseille à l'âge de 34 ans. Découvrant par hasard la popularité grandissante du Kali Eskrima, il se lance alors dans la diffusion de l'Arnis Korédas Obra Mano. En quelques années, maître Oliver Bersabal accomplit un travail remarquable sur toute l'Europe, multipliant les démonstrations dans les festivals et galas d'arts martiaux, les émissions sur les chaînes de télévision, les séminaires sur toute l'Europe, et réalise pas moins de 9 cassettes vidéos. Face à son engagement, Maître Andres Gomban nomme officiellement Oliver Bersabal "Guro" (Instructeur) responsable de l'enseignement et de la promotion de l'Arnis Korédas Obra Mano en Europe.

Dans l'Arnis Korédas Obra Mano il n'y a pas de fixe. La forme basique existe bien, mais elle doit ensuite devenir libre. "Eveiller l'instinct", voila le maître mot de son fondateur, mais cela nécessite non seulement beaucoup de pratique, certes de l'attention, mais aussi beaucoup de souplesse et de fluidité gestuelle. Au fil du temps les sensations s'éveillent, l'esprit s'aiguise, et les gestes deviennent instinctifs. L'émergence de l'instinct (d'après son fondateur) résulte de 3 éléments : pratique, fluidité et liberté. Les différents niveaux d'apprentissage et d'acquisition de connaissances s'opèrent en fonction de différents types de pratique : SOLO OLISI (le travail du bâton simple), DOBLE OLISI (le travail du bâton double), KOTSILIO DEPENSA (le travail du couteau de défense), MANO - MANO (le travail à mains nues), LAYOG DUMOG (le travail de la lutte Philippine).