Consultez les horaires du magasin en cliquant ici :  FUJI SPORT PERPIGNAN

L'AIKIDO c'est quoi ?

Aikido

Ueshiba Morihei (1883-1969) : fondateur de l'aïkido.
"Aï" : union, harmonie ; "ki" : souffle vital ; "do" : voie

Art martial développé à partir de 1931 par Ueshiba Morihei (1881-1969) avec la création à Tokyo de son premier Dojo, le Kobukai, où il enseignait ses techniques et sa philosophie. Moderne, cet art martial propose, en dehors de techniques de défense individuelle, un "art de vivre". Ueshiba Morihei, qui avait depuis sa jeunesse étudié avec ardeur les techniques du Jujitsu et du Ken-jutsu, trouvant ces techniques trop entachées de philosophie guerrière, conçut une méthode uniquement "protectrice", alliant l'esprit de décision, la connaissance de l'anatomie et la rapidité des réflexes. Contrairement aux méthodes de Jujitsu, il refusa les pratiques du "corps à corps" dans le but d'éviter le contact étroit avec un adversaire potentiel. L'Aïkido, par un jeu subtil de mouvements, d'esquive, de déplacements du corps et de contre-prises a pour but de retourner la force de l'adversaire contre lui. Il désirait également créer un art martial typiquement japonais (c'était à une époque où le nationalisme japonais était à son apogée). Pour cela il s'inspira des anciennes techniques de combat au sabre. L'Aïkido est ainsi devenu un art de combattre à mains nues, même contre un adversaire armé.

Ueshiba Morihei mit l'accent sur l'importance de réaliser l'harmonie entre le souffle (Ki) et le corps (Tai) avec la nature, mais également sur celle devant exister entre l'esprit (Shin) et la morale (Ri) symbolisés par le Do, la voie à suivre pour atteindre la perfection du Soi.

L'Aïkido fait surtout appel à deux catégories de mouvements, exécutés en souplesse : ceux dits "de contrôle" (Katame-waza) et ceux dits de projection de l'adversaire (Nage-waza). Il existe plus de sept-cents mouvements différents appartenant à ces deux catégories, consistant à se défaire d'une prise de mains (Tehodoki), à projeter l'adversaire au sol en lui forçant les membres (Rofuse) et enfin à l'immobiliser en lui forçant les articulations (Kansetsu-gaeshi). Ces trois séries constituent dans l'Aïkido la base de tous les mouvements de défense.

Cet art martial compte actuellement plus de un million d'adeptes dans le monde et 55 000 en France.