Consultez les horaires du magasin en cliquant ici :  FUJI SPORT PERPIGNAN

HAPKIDO c'est quoi ?

Hapkido

Le hapkido (합기도 en hangeul, 合氣道 en hanja) est un art martial coréen.

Voie (Do - 도 - 道) de l'énergie (Ki - 기 - 氣) unifiée, harmonisée (Hap - 합 - 合). C'est un art martial circulaire dans le sens où les mouvements effectués cherchent à utiliser la puissance de l’adversaire en la redirigeant selon des mouvements circulaires. Par exemple, il existe deux manières de contrer un coup de poing ou de pied : soit en le bloquant, c'est-à-dire en opposant puissance à puissance, comme en taekwondo, soit en redirigeant l’énergie du coup de poing vers un espace où l’on ne se trouve pas, et par la même occasion déséquilibrer l’adversaire. Le hapkido utilise aussi des techniques de manipulations des articulations, de projections, d’attaques, de pressions aux points douloureux, etc.

►Histoire :
L'hapkido est un art martial coréen qui ressemble, par le nom et les techniques, à l'Aïkido japonais. L'Hapkido a été créé en 1948 par Choi Young Shul. Ce dernier, né en Corée en 1904 (certaines sources indiquent 1890), pratique différentes disciplines coréennes de combat avant de se rendre au Japon. C'est là que, de 1919 à 1946, il étudiera au sein de plusieurs écoles de Jû Jutsu et d'Aïki Jutsu (ancêtre de l'Aïkido).
Il devient notamment le disciple du maître Takeda Sokaku (1858-1943), fondateur de l'école Daitô d'Aïki Jutsu. Takeda a également pour disciple Ueshiba Morihei (1883-1969), le futur fondateur de l'Aïkido. En 1946, Choi est de retour en Corée. Il commence alors à élaborer un style personnel , synthèse de Jû Jutsu, d'Aïki Jutsu et de diverses méthodes coréennes. Il donne à ses premières recherches les noms de Yu Kwoon Sool, Yu Sool, Ho Shin Sool et enfin Bi-Sool. Le terme Yu Sool était le nom d'une ancienne méthode coréenne dite méthode passive, dans laquelle on laissait toujours la première initiative à l'adversaire. en 1948, prenant modèle sur son ancien condisciple, Ueshiba Morihei, Choi Young Shul donne à sa méthode le nom définitif de Hap-Ki-Do, la Voie des Energies Unifiées. Parmi les principaux disciples de Choi se trouvent Ji Han Jae,Kim Moo Wung, Choi Sea Hào, Han Bong Soo et Su In Hyuk. Ji Han Jae fut le principal assistant de Choi. Il sera le maître d'Antonio Carbonell, le fondateur de l'Association Française Sin Moo Hapkido. Choi Sea-Ho introduisit l'Hapkido aux Etats-Unis en 1964. Il créera la All American Hapkido Federation et l'Hapkido Karate Federation. Han Bont Soo fut celui qui popularisa véritablement l'Hapkido aux Etats-Unis et dans le monde; né en Corée en 1931, il s'installe aux Etats-Unis en 1968. C'est à travers son enseignement et une carrière cinématographique qu'il assurera une grande diffusion de son art.
Il a un rôle important dans le film "Force Five", interprété par Joe Lewis. Han Bong Soo est l'auteur d'un livre, "Hapkido, The Korean Art Of Self-defense". Su In Hyuk, quant à lui, sera le fondateur du Kuk Sool Wun (voir plus loin). Un autre pionnier de l'Hapkido aux Etats-Unis fut Kim He Young (1940).

► Principes :
Le pratiquant de hapkido cherche à utiliser trois principes lors de ses combats :

* L'harmonie (« Hwa ») : il s'agit du principe de non-résistance, d'accompagnement.
* Le cercle (« Won ») : ce principe préconise l'utilisation de mouvements circulaires.
* La fluidité (« Yu ») : comme l'eau, il faut s'adapter et agir sans arrêt.

Il est difficile d’expliquer le principe de l’eau autrement que par la contemplation de l’eau et par l’élaboration personnelle du concept. On peut par exemple observer l’eau d’une rivière de montagne. L’eau ne peut pas être bloquée, elle épouse toutes les formes, contourne tous les obstacles ; elle semble calme, inoffensive et pourtant elle est capable de creuser de profonds sillons dans la roche la plus dure...